La MPMF

Accueil

Présentation

Débats

Agenda

Contact

Les meuniers MPMF

Recherche géographique

Liste complète

Découvrir

Le métier de meunier

Le Pain de Tradition Française

Les formations

Liens

LA RUBRIQUE DU MEUNIER

Le gluten

Archives

Espace Consommateurs

Boulangers et meuniers MPMF

Espace Boulangers

Choisir un meunier MPMF

Espace adhérents
FILIERE MEUNERIE-BOULANGERIE : DES METIERS MECONNUS  
 


Dans leurs différents débats, les meuniers MPMF ont fait la constat suivant : les métiers de la filière et en particulier ceux de la meunerie sont relativement méconnus, la conséquence étant un certain déficit dans les effectifs se présentant aux formations. Ce déficit est particulièrement flagrant pour les métiers les plus techniques.

Or tous ces métiers ont grandement évolué ces dernières années. D'une part sous la pression des contraintes liées à la sécurité alimentaire et à l'hygiène, entraînant une sophistication des procédures et l'instauration de contrôles qualité très poussés, d'autre part sous l'effet de l'évolution de l'environnement technique, modifiant radicalement la gestion du process.

Les meuniers ne sont donc plus à l'image des contes d'Alphonse Daudet. Finie l'époque de Maître Cornille, même si subsiste le charme d'un métier traditionnel. L'informatique a pris une place décisive dans la profession. Les automatismes ont investi les moulins et bon nombre d'installations sont aujourd'hui pilotées par ordinateur.

Le poste de responsable de fabrication est devenu protéiforme : à côté de la gestion de la production elle-même, il s'agit aussi de contrôler la qualité, d'être à même de travailler sur de nouveaux développements. Dans une petite entreprise, le chef meunier a de multiples casquettes, dans une grande structure, il sera en lien avec les responsables ou les services concernés (qualité, recherche-développement, etc....).

L'intérêt du métier est multiplié par le fait que l'on travaille sur un produit noble et vivant, le blé. Il est aussi augmenté par la diversité des produits élaborés : il n'y a pas une farine mais plusieurs types de farine, à côté desquels sont proposés des mixes de toutes sortes, notamment pour la fabrication de pains spéciaux.

Ainsi, avis aux jeunes (et à leurs parents) au moment de leur orientation : venez voir du côté de la meunerie. Vous pouvez y faire le choix d'un métier concret, dans une filière essentielle, avec des perspectives variées.

Pour plus d'informations :
http://www.enilia-ensmic.fr/
et voir notre rubrique "Formations"